Header Ads

10 choses à retenir de la Semaine de la Science et des Technologies 2019

La sixième édition de la semaine de la science et des technologies s’est déroulée du 20 au 25 avril 2019 : un événement international et de grande envergure nationale.
Ce furent des journées pleines de découvertes, d’enthousiasme, d’engouement autour de thèmes scientifiques et technologiques. Et franchement, ce fut beau et très encourageant pour l’avenir.
Je partage dans ce long post - autant mieux prévenir - 10 choses que l’on pourrait retenir de ces journées. En voici le résumé :

  1. Le thème de cette semaine de la science était « l’ancien et le nouveau monde »
  2. Les différentes conférences étaient très enrichissantes et de haute qualité. 
  3. Le mois d’Avril avait été consacré comme mois de la science et des technologies en République Démocratique du Congo. 
  4. 50 élèves ont été formés par des professeurs pour être animateurs au village des Sciences. 
  5. Le village de la science et des technologies a reçu environ 20000 visiteurs. 
  6. La promotion de la femme a été aussi au centre de la semaine de la science. 
  7. Plusieurs « Role Models » ont été mis à l’honneur. 
  8. Le Concours Saper pour Coder a dévoilé plusieurs talents congolais. 
  9. Les politiques et plusieurs institutions ont accompagné la réussite de cet événement. 
  10. La semaine des sciences a fomenté l’amitié entre élèves et même entre peuples.
Si vous voulez davantage de détails, lisez la suite. Bonne lecture.

  1.  Le thème de cette semaine de la science était l’ancien et le nouveau monde. 
  2. La quatrième révolution industrielle a été au cœur de tous les échanges. Des milliers de métiers qui existeront en 2030 n’ont pas encore vu le jour. il est donc légitime de se poser ces questions: "Serons-nous prêts ? L’Afrique sera-t-elle prête ? Les jeunes générations du continent seront-elles prêtes ?"
    Crédit Photo: Semaine de la Science (Facebook)

  3. Différentes conférences, enrichissantes et de haute qualité, ont ponctué la semaine avec des conférenciers comme : 
  4. Audrey Pulvar - Raïssa Malu - Jonathan Mboyo Esole
    Crédit Photo: Semaine de la Science (Page Facebook) 
    1. Mme Raïssa Malu, l’initiatrice de la semaine de la science en 2014. Son asbl « Investing in People » est en partenariat avec le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel dans l’organisation de cet événement. Mme Raïssa Malu a fait un exposé sur la 4ème révolution industrielle et a présenté la base de données des femmes dans les sciences.
    2. Professeur Sam Yala : j’ai eu la chance de l’avoir comme professeur à l’Université de Kinshasa. Ses cours d’antan comme ses conférences ces derniers jours furent un véritable régal. Il a parlé des défis à relever pour positionner l’Afrique au cœur de la 4ème révolution industriel, il a également abordé les thèmes d’Intelligence artificielle et du Big DATA. que président du AIMS (African Institute for Mathematical Sciences) au Rwanda, il a aussi présenté les opportunités de bourses qui existent dans ce centre d’excellence pour les jeunes chercheurs congolais.
      Photo du Professeur Sam Yala
      Professeur Sam Yala
      Crédit Photo: Twitter Semaine de la Science 
    3. Mme Audrey Pulvar : ancienne journaliste, elle nous a présenté African Patterns qui se veut être un fonds de dotation pour soutenir les modèles d’écologie solidaire en Afrique.
    4. Mr John Lombela : spécialiste en monnaie virtuelle, il a présenté les blockchains et leurs applications dans les transactions économiques.
    5. Mr Jonathan Mboyo Esole : lauréat du Next Einsten Forum, il a fait un excellent plaidoyer pour l’autonomisation des femmes. Il a dit une phrase en or : « Il est impossible de gagner un match avec la moitié de l’équipe en dehors du terrain. »

    Il serait injuste de ne pas faire mention des deux excellents modérateurs de ces journées : Mme Christelle Dibata et Mr Henri Désiré N'Zouzi. Ce fut un délice de les écouter présenter les orateurs, faire les synthèses de leurs exposés, gérer les temps morts avec grand professionnalisme.  

  5.  Le mois d’Avril avait été consacré comme mois de la science et des technologies en République Démocratique du Congo.
  6. C’est ainsi que pendant cette période, il y a eu des caravanes scientifiques dans plusieurs villes du pays : Kinshasa, Kikwit, Lubumbashi, Kisangani, Tshikapa et Goma. Le parcours des caravanes passait aussi par des écoles où certains élèves dirigeaient des expériences scientifiques.
    Expérience chimique
    Crédit photo: Semaine de la Science (Page Facebook) 

  7. 50 élèves préparés à être animateurs au Village de la science
  8. 50 élèves (35 filles et de 15 garçons) de l’Institut Technique de la Gombe  et du Lycée Liziba ont été formés par des professeurs pendant toutes les vacances de Pâques. L’objectif était de les rendre aptes à animer pendant deux jours des ateliers devant d’autres élèves qui visiteraient le village de la science. Les thèmes de formations étaient variés : le monde du vivant, le virus, les bases de la programmation, l’intelligence artificielle, les capteurs biométriques, etc.
    Mme Dora Mwanda, directrice scientifique de la semaine de la science, en présentant le 50 jeunes animateurs le jour de la clôture de la semaine de la science disait : « ils sont beaux, ils sont forts, ils sont intelligents ! ». Une fille dans le groupe m’a dit qu’elle le leur disait tous les jours pendant leur formation et que cela l’avait aidée à grandir en auto-estime.
    Crédit Photo: Solange (Merci)

  9. Le village de la science a été envahi pendant les deux jours.
  10. Les organisateurs de la journée parlent de 20000 visiteurs. Les élèves du Lycée Liziba, qui étaient animatrices, font mention de véritable marée humaine. Beaucoup de personnes allaient de stands en stands : écoliers, étudiants, parents, curieux, jeunes, vieux. Bref, une vraie fête autour des technologies. Ce village de la science a eu, selon moi, un réel impact sur les jeunes. Une occasion pour les pousser à aspirer vers le haut, à avoir des rêves différents, à découvrir et s’émerveiller. Je suis fan de la semaine de la science et je ne la cache pas. :p
    Des élèves arrivant au village de la science.
    Crédit Photo:  Audrey Pulvar (Twitter)

  11. La promotion de la femme a été aussi au centre de la semaine de la science
  12. J’ai mentionné plus haut le vibrant appel de Jonathan Esole demandant à célébrer la femme et à encourager son éducation.
     Le samedi 20 avril, Mme Raissa Malu a présenté une base de données des Femmes en Sciences RDC. A cette occasion, 8 femmes ont pu présenter leur parcours professionnel. Il s’agissait de :
    1. Fanny Kilanga : développeuse
    2. Sivi Makusi, CEO de Manitech industrie en agro-alimentaire.
    3. Clarisse Falanga, Chercheur en Biologie Moléculaire, conceptrice de crème capillaire.
    4. Sharon Rose Kapinga, étudiante en Physique
    5. Deborah Mbuyi, qui a conçu une poubelle intelligente FULMA
    6. Mamitchou Pontchi, pilote de Congo Airways
    7. Dora Mwanda, Directrice Scientifique de la Semaine de la Science.
    8. Nahomie Tshikadi, géologue venue droit de Lubumbashi.

    Crédit Photo: Semaine de la Science (Page Facebook)

  13. Plusieurs Role Models mis à l’honneur.
  14. Un des 3 objectifs de la semaine de la science et des technologies est de susciter des vocations scientifiques. Le pari sera sans doute relevé surtout que plusieurs modèles été mis en avant. Voir autant de personnes les sciences ; éminents professeurs, femmes impliquées, élèves animateurs enthousiastes ; encouragera sûrement les jeunes à choisir ce métier dans le futur. 

  15. Le Concours Saper pour Coder : Il visait à primer une application développés par des élèves et des étudiants.
  16. Le jury du concours a été présidé par Mme Arielle Kitio, femme digitale de l'année 2019. Dans la catégorie étudiant, l’application gagnante a été « Le Lauréat ». Conçue et développée par Julien, un étudiant de la faculté de Polytechnique à l’Université de Kinshasa. Lucien déborde d’énergie et de bonne humeur. J’espère vraiment voir cette app cartonner auprès des élèves. Je vous parlerai de son projet dans un autre post. Dans la catégorie élèves, le premier prix a été décerné à l’Institut Mwanga de Goma. Leur projet « Buku » veut permettre à tous les enseignants et élèves un meilleur accès aux livres et à la documentation. Ils l'ont conçu en Java avec les données stockées en XML.
    Les gagnants de Goma avec l'application Buku
    Crédit Photo: Luccin Masirika (Twitter) 

  17. Les politiques et plusieurs entreprises commencent à mettre l’éducation et le numérique au cœur de leurs priorités.
  18. Tous les événements de lancement et de clôture ont été rehaussés par la présence du Mr le Ministre Emery Okundji Ndjovu  de l’Education primaire,secondaire et professionnelle (en intérim). Ce fut assez remarquable de voir que Mr le Ministre était présent jusqu'à la fin des manifestations .
    Le Chef de cabinet du Président de la République, Mr Vital Kamhere est venu personnellement à la soirée de clôture de la semaine de la science pour marquer l’engagement politique pour une meilleure éducation. Il a eu des mots très encourageants envers Mme Raissa Malu : « en voyant vos actions, j’ai été fier d’être congolais » Aux élèves animateurs, il a dit : « beaucoup de parents souhaiteraient avoir des enfants comme vous. » Beau, n’est-ce pas? Plusieurs institutions et entreprises ont aussi accompagnées l’évènement et contribuer à la réussite de l’évènement: Banque Mondiale, ONU Femmes, Infoset, Equity Bank, la BCDC, Ingenious City pour ne citer que ceux-là. 
    Photo de famille: organisateurs, partenaires, élèves de la Semaine de la Science
    Crédit Photo: Mr le Ministre Emery Okundji (Twitter)

  19. La semaine des sciences a fomenté l’amitié entre élèves et même entre peuples.
  20. Pendant les deux jours au village de la science, plusieurs écoliers de Kinshasa ont afflué vers à l’Institut de la Gombe . Cela a donné lieu à de nouvelles rencontres, de nouvelles amitiés. Pour le concours « saper pour coder » , des élèves et étudiants de Goma, Bunia et même Brazzaville étaient aussi de la partie. Ces rencontres entres personnes venant d’univers très différents est toujours enrichissant. 
    Élèves au Village de la Science 2019 
    Ce post est extrêmement long. Si vous êtes arrivé au bout, je vous en remercie. Y’a-t-il un aspect de cette semaine de la science qui n’y est pas mentionné ? Que pourrions-nous retenir d’autre ?
    Merci de le mettre en commentaire.
    Si vous avez aimé le post, n'hésitez pas de le partager avec vos amis et proches qui aimeraient revivre cette magnifique semaine de la science et des technologies.
    Ma dernière phrase sera pour Mme Raissa Malu et son équipe : Merci du fond du cœur pour votre engagement et dévouement et s’il vous plaît, ne vous arrêtez pas!

1 commentaire:

  1. L'essentiel s'y trouve. On se sent honoré d'avoir mérité une telle attention de votre part.

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.